• Au 1e février 2024, l'effectif de l'Ecurie Vivaldi

    était composé de 22 chevaux :

     

    14 Chevaux à l'entraînement, dont :

     

    3 Trois Ans en plat

    Nath Show (Nathaniel et High Profile) chez Stéphane Wattel à Deauville (70%)

    Rocambolesque (Kodiac et Sedina) chez Tim Donworth à Chantilly (35%)

    Vibrato (Dabirsim et Resaca) chez Xavier Blanchet à Chantilly (25%)

     

    9 Deux Ans en plat

    Nuit de Gala (Without Parole et Suestar) chez Jean-Claude Rouget à Pau (50%)

    Winchester (Wooded et Cavadonga) chez C. et Y. Lerner à Maisons-Laffitte (25%)

    Boniface (Make Believe et Creala) chez Anastasia Wattel à Deauville (40%)

    Franciscaine (Siyouni et Gravitas) chez Stéphane Wattel à Deauville (40%)

    Bobby Jean (Hello Youmzain et My Year is a Day) chez Stéphane Wattel à Deauville (25%)

    Mahjong (Galiway et Magic Song) chez Victoria Head à Chantilly (10%)

    Ginger Ale (Shaman et Shanooan) chez Christopher Head à Chantilly (25%)

    Golden Brown (Persian King et Geneva Spur) chez Xavier Blanchet à Chantilly (25%)

    N22 (Resaca) (Almanzor et Resaca) chez Xavier Blanchet à Chantilly (25%)

     

    2 Chevaux d'obstacles

    Milady du Brivet, Fgr3 chez Giada Menato à Chantilly (25%)

    Gipsy de Choisel, Hb7 chez Amanda Zetterholm et Noël George à Chantilly (10%)

     

     

     

    8 Chevaux d'Elevage, dont :

     

    3 Poulinières :

    Songerie (pleine de Muhaarar ) au Haras des Capucines (25%)

    My Year is a Day (pleine de City Light) au Haras d'Etreham (25%)

    Satisfied (pleine de City Light) au Haras de l'Aumônerie chez Julie Mestrallet (55%)

     

    3 Yearlings

    Mahonia (Almanzor - Satisfied) au Haras de l'Aumônerie (55%)

    Un fils de My Year is a Day par Almanzor au Haras d'Etreham (25%)

    Un fils de Belle Sauvage (la mère de Kundaline) par Jeu St Eloi (25%) chez Antoine Gronfier

     

    2 parts d'Etalon :

    Almanzor au Haras d'Etreham

    Onesto au Haras d'Etreham

  • Trois Ans 2024

    Nos espoirs du premier semestre

    broken image

    Stéphane Wattel (Deauville)

    Un très bel alezan bien né que nous avons acheté à la Vente d'Août 2022 d'Arqana à Deauville par l'intermédiaire de Tina Rau Bloodstock.

    C'était le lot n° 299 et il était présenté par le Haras du Logis St Germain.

    Nous l'avons payé 67.000 €. Notre jeune actionnaire Thomas Abadie (et sa compagne Lucie) en ont pris 15%. Il court sous leurs toute nouvelles couleurs. Nathalie Aiken en a pris 15% également et nous en avons gardé 70%.

    Débourré aux Ecuries Diane, il a rejoint fin octobre 2022 l'entraînement de Stéphane Wattel à Deauville .

    C'est un fils de Nathaniel, le père de la championne Enable, mais aussi du derby winner Desert Crown et de la gagnante du Diane Channel, il est issu d'une soeur par Dansili du multiple vainqueur de Gr1 Solow, une grande souche Wertheimer.

    Apparemment doué, mais tardif, il a débuté honorablement (6e) en terrain lourd sur le gazon de Fontainebleau le 25 novembre 2023

    broken image

    Xavier Blanchet (Chantilly)

    C'est le propre frère de notre Pizzicato, le premier champion qui a couru sous nos couleurs. Nous l'avons élevé nous-mêmes chez Arcadia Elevage et nous n'avons pas pu en obtenir le prix de réserve à la vente de septembre 2022 d'Arqana. alors nous l'avons gardé.

    C'est grand poulain costaud, qui manque un peu du chic qu'avait son frère, mais qui a une très belle action aérienne.

    Il a (mal) débuté sur la PSF de Deauville (1900 m) le 29 novembre 2023. Mais il s'est vite rattrappé à Pornichet le 27 décembre, en prenant une probante 4e place battu de peu pour les accessits sur une distance de 1700 m sans doute un peu longue pour lui. On le reverra sur des sprints dès février 2024

    broken image

    Tim Donworth (Chantilly)

    Un magnifique poulain, très course, que nous avons acheté 80.000 € au Haras de la Pérelle pendant la Vente Arqana d'Août 2022 dans laquelle il portait le n°129, dans le cadre d'une transaction à l'amiable après beaucoup de péripéties dans dans conditions "rocambolesques" (d'où son nom). Débourré aux Ecuries Diane, il a rejoint en novembre 2022 les boxes de Tim Donworth à Chantilly.

    Il a bien débuté (4e) sur 1.300 m à St Cloud le 14 juin, puis a brillament remporté de bout en bout un bon maiden à Chantilly le 10 juillet, avec beaucoup de classe ! 

    Sa contre performance dans le Prix de la Vallée d'Auge début Août s'explique par son aversion au terrain très loud.

    Il a d'ailleurs remis les pendules à l'heure dans une Classe 2 à Lyon-Parilly le 12 septembre (en terrain souple), qu'il a remportée de bout en bout.

     

    Nous avons essayé sans succès de le rallonger sur 1.400 m le 7 octobre à Chantilly dans le Prix Saraca (L), mais il n'a pas tenu. C'est un pur sprinter.

    Nous lui avons donc donné un break et il ne sera pas revu avant février 2024.

  • Deux Ans 2024

    Des investissements pour l'avenir

    broken image

    Stéphane Wattel (Deauville)

    Franciscaine est une somptueuse fille de Siyouni, avec une mère par Intello, donc un croisement Siyouni / Galileo qui a fait ses preuves (c'est celui de Sotsass et de St Mark Basilica). Pour elle, nous avons cassé notre tire-lire en nous la faisant adjuger 210.000 € par l'intermédiaire du courtier Hubert Guy aux ventes Arqana d'Août 2023. Elle était présentée par Arcadia Elevage.

    Après son débourrage aux Ecuries Diane elle a rejoint les boxes de Stéphane Wattel mi-octobre.

    Hubert Guy, Hubert Méraud, Olivier Martzel (M Horse Racing) et Alexandre Foulon en ont pris chacun 10%.

    Nous en avons gardé 40% et nous allons en syndiquer 20% en deux parts à vendre pour 25.000 € HT chacune (voir la section chevaux à vendre).

    A l'entraînement, la pouliche se montre coopérative et impliquée, elle a très belle action et Stéphane la trouve "très plaisante"

    broken image

    Winchester

    Mb par Wooded et Covadonda (Medicean)

    né le 19 février 2022

    Carlos et Yann Lerner (Maisons-Laffitte)

    Un magnifique et puissant fils du jeune étalon Wooded élevé par le Haras d'Ellon qui a été adjugé 140.000 € à Carlos et Yann Lerner chez Arqana en août 2023 alors qu'il était présenté par la Haras d'Ellon (Thierry de la Héronnière).

    Nous en avons pris 25%, le reste étant conservé par l'Ecurie des Charmes (Lucien Urano).

    Il sera le premier cheval que nous aurons à Maisons-Laffitte chez les Lerner.

    Il courra sous nos couleurs.

    broken image

    Ecurie Blanchet (Chantilly)

    Golden Brown est un splendide fils du jeune étalon Persian King élevé par le Haras de Grandcamp, très course et très bon marcheur, que nous n'avons payé que 57.000 € chez Arqana en août 2023.

    Nous en avons pris 25%, un autre quart étant pour Vivaldi-Chantilly. L'autre moitié sera syndiquée en 5 parts de 7.500 € HT chacune (cf. section "Chevaux à vendre")

    Il a été débourré là où il est né par Gaël Lhermitte puis a rejoint les boxes de Louis et Xavier Blanchet à Chantilly. Xavier l'adore et dit de lui que "c'est une machine !"

    broken image

    Anastasia Wattel (Deauville)

    Boniface est un très beau fils d'un étalon confirmé, Make Believe, élevé par le Haras de la Perelle, que nous n'avons payé que 53.000 € chez Arqana en août 2023.

    Nous en avons pris 40%. Anastasia Wattel en a pris 10%, de même quenotre jeune actionnaire Thomas Abadie. Le reste sera syndiquée en 4 parts de 7.000 € HT chacune (cf. section "Chevaux à vendre")

    Débourré aux Ecuries Diane, il a rejoint les boxes d'Anastasia Wattel en novembre 2023. Il se comporte très bien, il est appliqué et sera sans doute précoce

    broken image

    Jean-Claude Rouget (Pau)

    Quelle jolie pouliche ! Un vrai coup de coeur pour cette fille du jeune étalon Without Parole (un Frankel !) présentée par Coulonces, que nous n'avons payée que 50.000 € chez Arqana en août 2023.

    Nous en avons gardé 50%. Le reste sera syndiquée en 5 parts de 6.500 € HT chacune (cf. section "Chevaux à vendre")

    Elle a été débourrée chez Nicolas Blondeau, puis a rejoint les boxes de Jean-Claude Rouget à Pau. Elle se montre sérieuse et coopérative

    broken image

    Victoria Head (Chantilly)

    Un puissant fils de l'étalon vedette Galiway avec une mère par Kendargent que nous n'avons payé que 38.000 € aux ventes Arqana d'août 2023. Il est destiné à Freddy Head, qui nous a permis d'en garder 10% pour nous et 10% pour Vivaldi-Chantilly.

    lI est parti au débourrage aux Ecuries Diane puis a rejoint les boxes de Victoria Head à Chantilly en novembre.

    Il est particulièrement imprssionnant dans ses galops et nous fondons de sérieux espoirs sur lui.

    broken image

    Christopher Head (Chantilly)

    Magnifique pouliche puissante avec du cadre, issue d'une très belle famille maternelle et d'un jeune étalon Wertheimer encore mal connu.

    Nous l'avons achetée 75.000 € chez Arqana en août 2023, et nous en avons gardé 25% et Vivaldi-Chantilly 25% aussi. 50% seront syndiqués et revendus en 5 parts de 9.500 € HT chacune (voir section "Chevaux à vendre").

    Débourrée aux Ecuries Diane, elle a rejoint l'entraînement de Christopher Head en novembre 2023. Elle se montre volontaire et précoce

    broken image

    Ecurie Blanchet (Chantilly)

    C'est la soeur de Pizzicato et de Vibrato, que nous avons élevée chez Arcadia Elevage.

    Elle a été adjugée 20.000 € à l'ami Xavier Blanchet au cours de la vente d'octobre et nous en avons gardé 25%. Plus élégante que Vibrato, elle se déplace très bien et se montre très sérieuse au travail.

    broken image

    Bobby Jean

    Fb par Hello Youmzain et My Year is a Day (King's Best)

    née le 6 février 2022

    Stéphane Wattel (Deauville)

    C'est la soeur de Daddy's Girl et de Day Trader, que nous avons élevée au Haras d'Etreham, notre associé sur la mère. Nous avons décidé de la garder à l'entraînement pour l'exploiter nous-mêmes. C'est une très jolie pouliche, costaude et tonique, qui montre de la précocité. Elle a été débourrée au Haras du Bois par Nicolas Le Roch et son équipe (dont Caroline, sur la photo). Elle a rejoint en janvier 2024 les boxes de Stéphane Wattel

     

  • Chevaux d'Obstacles

    Chez Noel George et Amanda Zetterholm ainsi que chez Giada Menato à Chantilly

    broken image

    Une très belle pouliche rouannée avec beaucoup de puissance et de cadre que nous avons achetée pour 15.000 € avec Giada Menato à la vente d'été d'Arqana en juillet 2023. Nous en avons gardé 25% + 25% pour Vivaldi-Chantilly, tandis que Giada a pris l'autre moitié pour ses clients italiens.

    C'est la soeur du bon Lord Dragon. Elle a gagné un concours de modèles et allures lorsqu'elle était yearling et se déplace très bien.

    broken image

    Gipsy de Choisel

    Hb7 (Great Pretender - Beautiful Choisel par Sageburg)

    née le 6 mars 2016

    Un bon sauteur expérimenté d'origine française mais qui avait été exporté en Angleterre. Nous l'avons récupéré en octobre 2023 pour pouvoir nous amuser vite en fin d'année sur les haies ou sur le steeple.

    Très beau cheval, il est courageux, symptahique et plein de bonne volonté. Nous sommes conquis !

    Il a déjà pris un excellent accessit pour nous en steeple-chase à Cagnes-sur-Mer

  • Poulinières

    Haras d'Etreham, Haras des Capucines,

    Haras de Grandcamp, Arcadia Elevage

    broken image

    Haras des Capucines

    Achetée 52.000 € aux ventes mixte d'Arqana en décembre 2017, Songerie appartient pour un quart à l'Ecurie Vivaldi, en partenariat avec le Haras des Capucines (Eric Puerari), l'Ecurie du Parc Monceau (Philippe Lazare) et Oceanic Bloodstock (Michel Zérolo).

    Sa famille maternelle est l'une des plus belles du stud-book international, puisque c'est celle de Stacelita, la championne de JP Dubois (gagnante en France du Prix de Diane, du St Alary, du Vermeille - et aux Etats-Unis des Beverley D), elle-même devenue mère de la très bonne Soul Stirring au Japon. C'est aussi la famille maternelle du champion Olmedo, gagnant de la Poule d'Essai des Poulains 

     

    Sa fille par Saxon Warrior, Freydis the Red, que nous avions vendue 125.000 € aux ventes d'Août 2021 d'Arqana à l'entraîneur américian Kenny Mc Peek, nous a offert notre premier "black-type" en tant qu'éleveur en remportant le 3 septembre 2023 les Dueling Grounds Oaks (L) à Kentucky Downs. Voir la course en cliquant ici

     

    Elle est pleine de Muhaarar.

    Saillie 2024 : Onesto

    broken image

    My Year is a Day

    (King's Best - Aliyeska par Fasliyev)

    Haras d'Etreham

    My Year is a Day a été acquise pour 25% par l'Ecurie Vivaldi début 2019 dans le cadre d'un partenariat avec le Haras d'Etreham (impliquant également Trésorerie et Saas Fee).

    C'est une jeune jument issue de la famille de Montmartre, elle-même très bonne jument de course, puisque gagnante du Critérium de l'Ouest (L) à Craon.

    Sa deux ans 2024 est une jolie pouliche de Hello Youmzain,  à l'entraînement chez Stéphane Wattel

    Son yearling 2024 est un mâle d'Almanzor

    Elle est pleine de City Light

    Saillie 2024 : Mishriff

    broken image

    Jeune jument black-type qui a couru pour nous. Nous l'avions achetée pendant la pandémie, à la breeze-up Osarus d'avril 2020. Elle était présentée par Philip Prevost Baratte, qui en à gardé 10%. Elle a couru sous les couleurs de l'ami Alexandre Foulon, a gagné deux courses, dont un quinté à Longchamp sur le fameux parcours du toboggan (1.400 m). Et puis elle a pris la 3e place du Prix Kistena (L) en juillet 2021 à Deauville, devenant black-type.

    A la fin de sa carrière de course, nous avons décidé de la garder à l'élevage et nous l'avons confiée aux bons soins de Julie Mestrallet, au Haras de l'Aumônerie

    Son premier produit est une jolie pouliche d'Almanzor, que nous avons décidé de garder

    Saillie 2023 : City Light. Pleine.

    Saillie 2024 : Galiway

  • Yearlings 2024

    Pour préparer l'avenir

    broken image

    MAHONIA

    Fb (Almanzor - Satisfied)

    née le 08 février 2023

    Une grande et adorable pouliche tonique et expressive, très réussie pour un premier produit. Craquante. A tel point que nous avons décidé de ne pas la vendre et de l'exploiter nous-mêmes.

    broken image

    Mb (Almanzor - My Year is a Day)

    né le 24 février 2023

    Poulain costaud et sérieux qui marche bien, avec du caractère

    broken image

    SET ET MATCH

    Mb (Jeu St Eloi - Belle Sauvage)

    né le 20 mars 2023

    Un bon poulain bien planté, qui marche bien. C'est le frère de notre chère Kundaline par un étalon d'obstacles à la mode, désormais exporté en Irlande.

  • Parts d'Etalon

    Almanzor et Onesto au Haras d'Etreham

    broken image

    Almanzor porte un nom qui signifie "Le Victorieux". Et on peut dire qu'il s'est montré digne de son nom, puisqu'il a été sacré meilleur 3 ans européen en 2016, remportant le Prix du Jockey Club en France, les Champion Stakes en Angleterre et les Irish Champion Stakes en Irlande

    Ses deux premières générations en piste ont compté parmi les prospects Classiques et performers Blacktype avec, entre autres, Queen Trezy, 3e du Prix Saint-Alary Gr.1, Lassaut, 2nd du Prix Niel Gr.2 de Simca Mille, la mutiple placée de Groupe Around Midnight, ou encore l'excellent Rajapour.

     

    Prix de Saillie 2024 : 10.000 €

    broken image

    Beau, bon et très bien né, Onesto , qui fut entraîné Fabrice Chappet a, sous les couleurs de Jean-Pierre Dubois puis de Gérard Augustin-Normand, remporté à 3 ans le Grand Prix de Paris (Gr.1) et le Prix Greffulhe (Gr.2). Battu d'une demi-longueur seulement par le crack Luxembourg dans les Irish Champion Stakes (Gr.1) au même âge, il a encore montré toute l'étendue de son talent à 4 ans en terminant excellent troisième du Prix de l'Arc de Triomphe (Gr.1).

     

    Fils du grand Frankel, Onesto appartient à l'une des grandes souches Juddmonte, celle de la matrone Hasili, à qui l'on doit les multiples gagnants de Gr.1 Banks Hill, Cacique, Champs Elysees, Intercontinental, Heat Haze ou encore l'étalon à succès Dansili.

     

    Prix de Saillie 2024 : 12.500 €

  • TRESORERIE, notre jument de coeur

    Elle a été notre premier achat, notre premier partant, notre premier "black-type". Malheureusement décédée prématurément des suites d'un accident au haras, notre jument de coeur Trésorerie nous a donné bien des émotions fortes ! Elle aurait dû devenir le pilier de notre élevage, mais le sort en a décidé autrement. Voici son histoire

    broken image

    Notre Trésorerie chérie !

    Malheureusement prématurément disparue accidentellement en février 2020, avant même d'avoir pu devenir poulinière...

    Elle était notre première jument à l'entraînement ! Celle qui nous a gagné notre première course, celle qui nous a donné de si grandes émotions ! Elle a couru la dernière épreuve de carrière le 11 novembre 2019 à Toulouse La Cépière. Il s'agissait d'un Gr3, le Prix Fille de l'Air. Desservie par le manque de train, davantage que par le terrain lourd qui ne l'a finalement pas dérangée, cette excellente finisseuse à la pointe de vitesse redoutable s'est quand même bien battue pour prendre la cinquième place et faire ses adieux à la compétition avec les honneurs, sinon avec panache.

    Magnifique jument, avec du cadre et du chic, un pedigree international (elle est issue d'une des plus belle souche du Quesnay et soeur de King Ottokar, placé de groupe à Royal Ascot), elle est gagnante de trois courses, dont une "listed-race", le Prix Urban Sea en juin 2019 au Lion d'Angers. Elle est donc devenue "black-type majuscule" comme disent les spécialistes.

    Transférée au Haras d'Etreham, elle devait être aillie pour la première fois en 2020 par le Wooton Basset!

    C'était la chouchoute de l'Ecurie

    broken image

    La première victoire de l'Ecurie Vivaldi !

    Merci Trésorerie !

    Achetée 52.000 € le 20 novembre 2017 chez Arqana à Deauville alors qu'elle était encore inédite - en provenance de l'entraînement de chez Criquette Head et appartenant au Haras du Quesnay, son éleveur - Trésorerie n'a d'abord appartenu qu'à 50% à l'Ecurie Vivaldi et à 50% à Philippe Lazare, sous les couleurs de qui elle a débuté sa carrière.

    Sa première course a eu lieu le 25 janvier 2018 à Cagnes sur Mer : une excellente 2e place dans un bon maiden.

    Après deux sorties suivantes en demi-teinte (quoique toujours dans l'argent !) elle a ouvert son palmarès le 6 avril 2018 à Salon, offrant sa première victoire à l'Ecurie.

    Après un break de 6 semaines, elle a fait sa réapparition le 24 mai dans le quinté Prix des Epinette au cours d'un Jeuxdi en semi-nocturne à ParisLongchamp. Elle y pris une excellente 2e place, battue d'un nez à l'issue d'un parcours épique et d'une "remontada" de toute beauté tout au long de la ligne droite.

    Et puis le jour du Prix de Diane, le 17 juin à Chantilly, elle nous a fait l'énorme plaisir de remporter une victoire de toute beauté, au terme d'un finish éblouissant !

    Enfin, progressant de course en course, elle a pris une excellente 2e place dans une "listed-race", en l'occurrence le Prix Mme Jean Couturié à Vichy le 16 juillet. Elle est donc devenue "black-type".

    Un statut qu'elle a confirmé le 3 octobre dans une autre "listed-race" à Toulouse, le Prix Panacée, où elle a fait une rentrée quasi victorieuse, battue de très peu à l'issue d'un de ces finishs époustouflants dont elle a le secret (voir la video de la course).

    Philippe Lazare ayant souhaité "voler de ses propres ailes", Trésorerie a été inscrite à Vente de l'Arc du 6 octobre pour "dissolution d'association".

    Par le jeu des enchères, nous avons pu racheter sa moitié sur la base de 300 k€.

    Après une saison 2018 chargée, elle est allée se reposer au haras et est revenue à l'entraînement en pleine forme fin janvier 2019.

    broken image

    Un destin tragique

    Adieu Trésorerie !

    Trésorerie a effectué le 15 avril 2019 une rentrée en demi-teinte plutôt décevante dans une Classe 2 pourtant a priori facile à Maisons-Laffitte. Elle n'a visiblement pas apprécié le parcours . On a révisé certaines choses, on lui a laissé plus de temps et elle est est revenue au top dans le Prix Urban Sea (L) au Lion d'Angers le mercredi 19 juin en semi-nocturne.

    Et ce jour-là, elle a magistralement remis les pendules à l'heure en remportant haut-la main sa listed à l'issue d'un finish époustouflant (voir la vidéo sur Youtube). Elle a donc rempli son contrat et bien mérité une place en or au Haras qu'elle a rejoint en fin d'année.

    Entre temps, elle a participé sans succès mais sans démériter à une édition particulièrement relevée du Prix Gontaut-Biron (Gr3) le 15 août 2019 à Deauville.

    Elle s'est rattrapée dans le Prix Panacée (L) à Toulouse le 7 octobre. Montée sans pression par Julien Augé, elle est venue bien finir et prendre une excellente 4e place, à moins de deux longueurs de la gagnante, alors qu'elle était la seule jument de 4 ans face à d'ambitieuses cadettes à qui elle rendait 5 kilos. Enfin elle a couru le Prix Fille de l'Air le 11 novembre 2019, concluant à une honnête cinquième place pour tirer sa révérence.

    Elle devait entamer une carrière de poulinière qui s'annonçait prometteuse. Hélas, le destin en a décidé autrement...